En Janvier 2017, le paiement sans contact représentait 72.0 millions de transactions en France. Pas mal hein ? La majorité de ces transactions a été réalisée via une carte bancaire. Et si cette bonne vieille carte bancaire était déjà dépassée ? Zoom sur le futur du paiement sans contact.

Le paiement sans contact aujourd’hui

Depuis son apparition en 2012, ce mode de paiement facilite nos petits achats. Mais il ne fait pourtant pas l’unanimité : l’inquiétude quant à la sécurité de la transaction est un des freins majeurs à l’adoption du paiement sans contact. Pourtant, on constate une augmentation du nombre de transactions effectuées par ce mode de paiement, et cela ne va pas s’arrêter. Surtout lorsqu’on envisage le futur du paiement sans contact… qui est déjà là. Ce mode de paiement repose sur la technologie NFC (pour Near Field Communication), un mode de transfert de données par ondes courtes que l’on retrouve dans de nombreux appareils High Tech aujourd’hui (appareils photos, consoles portables, smartphones évidemment !) et qui n’est pas sans rappeler le fonctionnement des titres de transports en commun. Mais si cette technologie NFC est largement généralisée, alors peut-on se passer de carte bancaire ?

Payer avec son smartphone

Bientôt, il sera impossible de prétendre avoir oublié son portefeuille pour se faire inviter au restaurant (allez, avouez, vous l’avez déjà fait. Je vous connais hein !) Eh oui, car comme on ne se sépare plus de notre smartphone, cette bonne vieille excuse ne tient déjà plus vraiment la route. Un petit coup de téléphone et c’est réglé. Non non, je ne vous dis pas d’appeler votre banquier, mais plutôt de poser délicatement votre téléphone sur le TPE. Et c’est payé !

Android comme iOS proposent leurs solutions de paiement sans contact embarquées : Android Pay d’un côté, Apple Pay de l’autre. On retrouve aussi des solutions de paiement propres à certains constructeurs mobile : Samsung Pay par exemple. Si très peu de banques supportent cette fonctionnalité aujourd’hui en France, de nouveaux acteurs tentent l’aventure. Banques comme opérateurs. En effet, l’opérateur Orange a lancé Orange Cash, une sorte de cagnotte virtuelle servant à effectuer des paiements sans contact via smartphone, rechargeable via transfert bancaire.

Personnellement, j’utilise très souvent Apple Pay, notamment lorsque j’utilise les transports en commun à Londres. Si je me suis retrouvée de nombreuses fois à plaquer furieusement mon iPhone sur les bornes jaunes, jusqu’à ce que le paiement soit accepté (bonjour la honte), je trouve quand même le système sécurisé et pratique. Apple Pay fonctionne avec Touch ID, donc ne s’active que lorsqu’il reconnait votre empreinte digitale. C’est à mon sens plus sécurisé qu’une carte bancaire sans contact, que n’importe qui peut utiliser à ma place.

Payer avec sa montre ou avec ses lunettes (oui oui, ses lunettes)

Payer sans contact avec sa carte bancaire est aujourd’hui assez répandu. Payer avec smartphone ? So 2016. Alors quel est le futur du paiement sans contact ? Les wearables bien sur ! Aujourd’hui on peut déjà payer sans contact avec sa montre connectée, que ce soit Apple Watch ou Samsung Gear pour n’en citer que deux. Ce système est exactement identique au paiement sans contact via smartphone. Du coup, on peut imaginer transférer cette méthode de paiement sur différents wearables que l’on nous prépare. Visa a d’ailleurs évoqué son ambition de développer le paiement sans contact via lunettes de soleil. Ca semble un peu curieux pour le moment, mais après tout, pourquoi pas. On sait de même que de nombreux nouveaux types de wearables devraient voir le jour prochainement, alors pourquoi ne pas les imaginer embarquant un système de paiement sans contact ?

Fallait y penser : merci Visa !

Et vous, ça vous tente de pouvoir payer avec vos lunettes de soleil ? Utilisez-vous les solutions de paiement sans contact via Smartphone ? Dites moi tout dans les commentaires !

A bientôt sur le blog,

Ambre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *